Présentation

Mon approche en tant que psychologue clinicienne

 Je travaille en tant que psychologue auprès d’enfants, d’adolescents et de leurs familles depuis 2014. Actuellement, j’exerce mes fonctions de psychologue clinicienne en pédopsychiatrie, mais également en libéral, au sein de mon cabinet. J’y accueille principalement des enfants, des adolescents et leur famille.

Je réalise des psychothérapies en m’inspirant de diverses approches telles que la psychanalyse, la systémie, la psychologie interculturelle, … mais avant tout, en m’appuyant sur la richesse des connaissances des personnes elles-mêmes (leur histoire, leur vécu, leurs sentiments).

Je ne réalise pas de bilans attentionnels et psychologiques.

Le cabinet est situé au 67 impasse du groupe scolaire, à Carnoules (83660).

Horaires d’ouverture du cabinet:

– Mardi de 13h à 20h
– Mercredi de 9h à 20h
– Samedi de 9h à 13h

Tarifs :

La première rencontre est toujours gratuite. Ensuite, la consultation dure entre 30 et 60 minutes, au tarif de 40€.
J’accepte également les prises en charge « Pass Santé Jeunes« , dont le règlement de la différence est à la charge du patient.

Mon approche en tant qu’intervenante en APP

Du fait de mon approche en tant que psychologue clinicienne, j’ai eu l’occasion d’animer de nombreux groupes durant mon parcours et j’ai bénéficié en octobre 2020 de l’excellente formation d’Anne Chimchirian, professionnelle expérimentée et reconnue en Analyse des Pratiques Professionnelles. Cela me permet de proposer aujourd’hui des interventions en APP de qualité, éthiques et structurées censées permettre aux équipes d’échanger autour de leur pratique professionnelle en mutualisant leurs compétences, avec pour but de donner du sens et de la cohérence à leur travail au quotidien.

L’outil de l’APP met à disposition des équipes un espace de parole encadré avec bienveillance, sur la base d’une méthodologie précise que j’utilise et porte à chacune de mes séances, le but étant de favoriser la libre expression et réflexion des participants.

Afin de rendre cela possible, je propose toujours une première rencontre avec l’équipe au sein de laquelle on m’offre la possibilité d’intervenir. Cette première rencontre, non facturée, me permet de me présenter et d’exposer mon outil, mais également d’évaluer la demande et les attentes des participants, afin de s’entendre sur ce qu’est l’APP et ce que nous y travaillerons ensemble.

Une fois que nous sommes d’accords, nous pouvons débuter les sessions d’APP. Leur rythme et leur durée dépendra de la mission de la structure, des problématiques rencontrées et bien entendu des budgets impartis à l’action. Les groupes peuvent être constitués de 6 à 12 participants.

Portail de l’Analyse des Pratiques Professionnelles

Vous pouvez me retrouver sur le Portail de l’Analyse des Pratiques Professionnelles, en cliquant ici.

Zone d’intervention

Je réside dans le Var et j’interviens principalement en région PACA. 

Déontologie de l’intervenant en Analyse des Pratiques Professionnelles

Dès lors et afin de garantir le bon fonctionnement du groupe l’élaboration et le respect d’un cadre déontologique fixant les valeurs collectives, les règles de fonctionnement et les engagements de chacun est nécessaire. Si le groupe d’analyse des pratiques est avant tout un lieu de réflexion il peut arriver que des décisions explicites (ou implicites) y soient prises. Là aussi une clarification préalable permettra de fixer les limites utiles. Les limites et les règles de déroulement et d’animation des sessions doivent donc être fixées préalablement et connues de tous. Elles Intégreront, outre celles convenues avec les intéressés (Commanditaire, participants..), les éléments d’une Charte déontologique (source: Portail de l’APP) .

%d blogueurs aiment cette page :